Bonjour ! Voici une petite histoire du projet “Nativité”, le calendrier de l’Avent qui “va disrupter Kinder”*. Avec un peu de patience, vous en saurez plus de ce petit projet entrepreneurial et la merveilleuse équipe très pluridisciplinaire qui se cache derrière.

2017 – Nativité is born – la rencontre

Le projet calendrier de l’Avent “Nativité” est né vers la moitié de l’année 2017 en région parisienne, lors après plusieurs rencontres informelles de Jonathan-David et Mathieu dans un centre pour designer : le TechShop de Leroy Merlin à Ivry-sur-Seine. Ils travaillent alors déjà séparément sur des projets de chocolats culturels ou pour entreprise, de bracelets et de tampons personnalisés. Très vite, ils décident de présenter leurs projets sur un stand commun d’un congrès parisien vers la Toussaint 2017, puis de monter un calendrier de l’Avent , alliant les compétences de chacun : chocolaterie professionnelle et moules personnalisés pour Jonathan, design produit et graphisme en tous genres pour Mathieu. Les noms de designers de chacun sont alors : La Bonne Impression et Celesteam.

Fin 2017 – Nativité – une gestation plus longue que prévue

Fin 2017, beaucoup de péripéties font que le calendrier ne peut pas sortir dans la saison, en particulier, Mathieu et Jonathan exercent un même métier en journée, ils sont programmeurs freelance, ce qui permet de dégager des marges suffisantes pour auto-financer le projet, mais un temps disponible très restreint. Des questions technologiques et géographiques font aussi surface, où situer l’impression et la découpe des packagings, comment faire les blisters, internaliser ou externaliser la chocolaterie ? L’interrogation de fond étant : arrivera-t-on à produire localement en flux tendu et rester rentable, tout en offrant le meilleur à un public qui ne s’attend plus à du chocolat qui soit culturel sur le fond comme la forme ?

 

2018 – Nativité is reborn

Dessins 2d et 3d, ça repart dans toutes les dimensions

Mi-2018, le projet calendrier de l’Avent est relancé et on passe de 22 jours-cases prévues liturgiquement à 24 jours, pour monsieur et madame Toutlemonde. Eva, joaillière Autrichienne pionnière historique de la bijouterie 3d à Vienne, travaille habituellement avec Jonathan et modélise les 24 pièces en qualité paramétrique. Atam, dessinateur d’animation Franco-arménien séduit l’équipe par son travail et signera les traits des 24 cases du packaging.

Septembre ou la nuit des 24 moules

Les premiers chocolats prototypes sortent courant septembre une demi-journée de moulage (24 moules différents !) et une nuit complète de travail au Volumes Foodlab à Paris, dans le 19ème arrondissement. Ce lieu est très pratique puisqu’on peut y mouler en atelier de fabrication et couler de la chocolaterie professionelle de part et d’autres d’un même couloir. Il manque alors une étape technique importante : dépasser les performances de précision et de prix des concurrents nationaux en moulages chocolatier grâce à une astuce technologique.Ceci permettra d’internaliser le moulage et refaire les outils le jour-même si besoin. En effet, les entreprises de moulages chocolatiers croulent sous les commandes au dernier trimestre 2018 ; leurs plannings craquent et leurs délais de réponse et de production s’allongent… Autant faire un peu mieux qu’eux localement : )

La suite du 100% made in France et bio devient possible, starting-blocks

Le même mois, Carine, chocolatière bio aux Grands Voisins (Paris Denfert Rochereau) accepte d’héberger matériellement le projet, le temps de sa fabrication et expédition. Après beaucoup d’hésitations et avoir trouvé enfin un expéditeur, un imprimeur et un fabricant de blisters, tous français… Ceci fait, la boucle est bouclée, le produit peut être lancé pour Novembre 2018.

Octobre : un packaging bleu Noël de rêve

Courant Octobre, par de nombreux votes d’amis en soirées ou sur Whatsapp, le packaging final est décidé parmi 3 variantes : bleu kitsch traditionnel à flocons, blanc style oriental, bleu épuré style flat design. Merci à Agnès, particulièrement, d’avoir accepté de créer une des variantes en sortant de son lit, après des critiques très dures par e-mail : ) Verdict : la boîte au design kitsch l’a emporté haut la main !! Nos coeurs d’enfants existent encore et peuvent faire des choix contre-intuitifs !

Opération ninja du web et inspiration céleste

En octobre toujours, Mathieu, crée en à peine 4 jours le site e-commerce que voici ; 1 jour la vidéo motion-design de présentation. Le wording du packaging recto-verso prendra près de 3 semaines d’aller-retours (merci à la famille de Jonathan particulièrement).

Petit scoop : le 14 octobre, date de mise en ligne du site par Mathieu – de nom de designer “Celesteam”, c’est la Saint Céleste, et on n’a pas fait exprès.

Comment retourner en 48 heures un hackathon avec un projet secret

Un week-end, Jonathan s’inscrit 4 heures avant son début à un hackathon parisien extrêmement bien organisé et très convivial : le Hackmybible. Il rejoint une équipe de chatbot pour Facebook / Messenger. A cet événement, il présentera le calendrier de l’Avent comme le 8ème pitch secret du week-end : 5 minutes pour rire un peu de l’Avent commercial et montrer une modeste alternative. Après divers coup de main en développement NodeJS, il négocie enfin un deal avec Marie, sa chef d’équipe sur place : growth hacking contre programmation d’un chatbot à façon. Marie a déjà monté deux projets entrepreneuriaux artisanaux et son conseil est précieux.

Les dernières touches avant la production

Fin octobre, l’équipe reçoit de nombreux retours positifs sur le projet, et suggestions d’améliorations. Les moules de production artisanale massive de chocolat se font à petit pas en sollicitant l’aide du numéro 1 mondial des imprimantes 3D SLA de bureau. 50kg de lait de la marque Kaoka sont livrés à Denfert-Rochereau. La tension monte, un devis pour 500 boîtes n’était en fait pas signé et nous met en concurrence de planning avec “les gros industriels” chez notre imprimeurs isérois ; il a l’air compréhensif. Il est un peu tôt pour parler de l’Avent à tous et arriver à vendre sans aucune perte : ) Nous sommes impatients.

Noël 2018 – Une équipe de choc’olat plus ou moins prévue dans nos calendriers

L’équipe de choc de “Nativité – l’Avent pas comme avant”, c’est donc, dans son noyau dur, Mathieu, Jonathan, Marie et Atam.

Chacun ne sait pas forcément : les chocolatiers préparent leur saisons avec une fenêtre d’un ans (à Pâques pour le Pâques d’après, à Noël pour Noël de l’année suivante). Cette fois, on avait assez margé, comme eux ! Etant innovants, on saura peut-être faire du flux beaucoup plus tendu que cela les prochaines fois !

2019 – Coloriages, solidification, less is better

Pour l’Avent 2019, nous avons choisi de produire la meme quantité de calendriers en solidifiant notre packaging pour éviter toute chute de chocolat lors de l’expédition et le transport. Nous ajoutons aussi un livret A5 de 24 coloriages expliqués aux enfants. Suite aux demandes de 2018, nous ajoutons une accroche pour pendre le calendrier, activons la livraison en relais colis en France et rendons le chocolat noir publiquement achetable. Le temps convivial du projet est un week-end de montage des boites ou une 10aine d’amis du projet sont venus dans un coworking de Montparnasse, Paris, pour prendre un apéro et mettre 500 blisters sous boite avec encollage, repartant avec les calendriers de leur choix.

2020 – Merci de votre soutien !

Investir dans nos calendriers, c’est dire OUI à la chocolaterie vraiment culturelle, au fait main, au bio et au 100% made in France. C’est aussi nous encourager et nous aider à rempiler pour Pâques ou au moins Noël 2019, avec des investissements d’outillages remboursés.

Outre ces deux fêtes religieuses devenues culturelles autour desquelles les chocolatiers de France se basent pour assumer leurs pics de ventes… nous pourrions également traiter de nombreux sujets historiques plus profanes, “corporate” ou événementiels au cours de l’année.

Une histoire sans fin entre vous et nous

Pour découvrir plus de notre aventure, suivez-nous sur les réseaux sociaux. Ou bien… pourquoi ne pas nous inviter à prendre un verre à Paris ?!

* “disrupter Kinder” : expression de Mr. Arouna, designer bois, rencontré dans nos ateliers de Paris 19ème. Et chut, lui, c’est la tête votre ordinateur Mac qu’il va bientôt disrupter.

JOYEUX AVENT 2019 ! Stock écoulé. Nous restons à disposition (commandes passées et idées futures) ! Ignorer