Découvrez l’histoire de l’Avent, jour après jour

Envie d’en savoir plus des textes de la Bible de chacun des jours de notre calendrier ? Voici quelques explications, plus particulièrement à destinations des enfants, restant à la portée pour tous.

Vous animez une classe ou un groupe ? N’hésitez pas à imprimer cette page !

Sommaire et ordre des cases

Pour un aperçu du contenu du calendrier, voici la liste des textes des chocolats jour après jour, dans leur ordre de lecture sur la boîte : de gauche à droite, bas à en haut.

Ceci permet aussi de replacer des chocolats déplacés par un transport houleux ou non horizontal (pastilles à décoller sur les côtés droit et gauche).

1. L’ange Gabriel entre chez Marie
2. Réjouis toi pleine de grâce
3. Le seigneur est avec toi
4. Tu vas avoir fils
5. Tu lui donneras le nom de Jésus
6. Il sera appelé fils de dieu
7. L’esprit saint viendra sur toi
8. Rien n’est impossible à dieu
9. Joseph était un homme juste
10. Jésus est le sauveur du monde
11. Joseph épouse Marie
12. Marie va voir Élisabeth
13. L’enfant d’Élisabeth tressailli de joie
14. Tu es bénie entre toutes les femmes
15. Le fruit de tes entrailles est béni
16. Mon esprit se réjouit en Dieu mon sauveur
17. Une étoile apparaît en Orient
18. Les mages cherchent le roi des Juifs
19. Il sera le berger d’Israël
20. Sur lui reposera l’esprit du seigneur
21. Joseph et Marie vont à Bethléem
22. Des bergers gardent leur troupeau dans la nuit
23. Il n’y a pas de place pour eux dans la salle
24. Jésus est né gloire à Dieu au plus au des cieux

Jour 1 – Luc 1:26-27

“Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s’appelait Marie.”

Marie, une jeune fille juive très croyante, reçoit la visite surprenante d’un ange qui lui révèle qu’il est envoyé par Dieu pour lui annoncer une grande nouvelle qui est une bonne nouvelle.

 

Jour 2 – Luc 1:28

“L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce…”

Grâce veut dire beauté, élégance, simplicité, gratuité, don de Dieu. La Nature, certaines oeuvres d’Art et personnes montrent beaucoup de grâce. Marie est aimée de Dieu et comblée de grâce. Le dessin rappelle ici le drapeau de l’Union Européenne avec ses 12 étoiles, inspiré en fait de la chapelle de la Rue du Bac à Paris et du livre de l’Apocalypse dans la Bible.

Jour 3 – Luc 1:28

“L’ange dit : « […] le Seigneur est avec toi.»

Seigneur est le nom donné à Dieu et autrefois au Moyen Âge à un chef de domaine. L’ange dit que Dieu est avec Marie, c’est à dire, qu’il l’accompagne et lui veut beaucoup de bien. Le dessin montre un ange et une colombe, symbole de l’Esprit de Dieu.

Jour 4 – Luc 1:31

“Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ;”

Marie apprend par l’ange qu’elle va tomber enceinte et donner naissance à un garçon. Les chrétiens croient que Dieu est à l’origine miraculeuse de cet enfant. Marie, qui depuis toujours cherche à faire la volonté de Dieu, ne s’oppose pas à ce projet de Dieu, même si cela la surprend et pourrait lui faire peur. Sa confiance en Dieu est plus forte que ses peurs.

Jour 5 – Matthieu 1:21

“[…] tu lui donneras le nom de Jésus.”

Le nom “Jésus” vient de l’hébreu “Iéshoua” qui signifie “Dieu sauve”. Pour les Hébreux dans la Bible, le prénom définit la mission de l’enfant, ce qu’il est et deviendra.

Jour 6 – Luc 1:32

“Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père”

L’ange dit à Marie que Jésus est à la fois : Fils de Dieu et descendant du roi des juifs David.

En effet la promesse faite au peuple d’Israël annonçait un sauveur de la lignée de David. Or il se trouve que Joseph lui-même, le fiancé de Marie, est de la maison de David.

Jour 7 – Luc 1:35

“L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.”

L’ange explique à Marie comment cela pourra se faire puisqu’elle ne “connaît”, n’a pas eu de relation charnelle avec un d’homme…

En réponse à la question de Marie qui est juive et en attente de ce sauveur dont parlent les textes de la Torah (livre de la Loi juif) et qui leur est promis. Cette question montre aussi que Marie ne s’oppose pas à cela mais qu’elle prend cette parole au sérieux. Elle accepte de s’engager.

Jour 8 – Luc 1:37

“Car rien n’est impossible à Dieu. »”

Pour lui montrer que rien n’est impossible à Dieu, l’ange annonce à Marie que sa cousine Elisabeth, appelée “la stérile” est elle aussi enceinte alors qu’elle est très âgée.

Le dessin montre Jésus vivant, sorti du tombeau après sa mort, lors de sa future résurrection… car “rien n’est impossible à Dieu”.

Jour 9 – Matthieu 1:19

“Joseph, son époux qui était un homme juste”

La Bible parle de Joseph comme d’un homme juste qui a reçu Marie comme fiancée et fut chargé de veiller sur elle et leur futur foyer.

Jour 10 – Jean 4:42

“(…) nous-mêmes, nous l’avons entendu, et nous savons que c’est vraiment lui le Sauveur du monde.”

Dieu sauve, il sauve son peuple de ses péchés, il est le sauveur du monde…

Les hébreux attendaient un sauveur pour leur peuple et Dieu envoie son fils, Jésus, pour sauver non seulement son peuple mais aussi le monde.

Jour 11 – Matthieu 1:20

Comme il avait formé ce projet, voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint.”

Joseph ne comprenant pas de qui venait cet enfant, avait décidé de renvoyer Marie en secret. Il était est un homme bon, juste et humble, il ne sut pas tout de suite d’où venait cet enfant et ne voulait causer aucun jugement public envers sa fiancée. Mais l’ange l’invite à la confiance en Dieu et à épouser Marie.

Jour 12 – Luc 1:40

“Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.”

Marie ne peut pas garder cette joie pour elle. Elle s’empresse de la partager à sa cousine, car la promesse de Dieu qui se donne dans cet enfant est pour tous. Pour cela elle n’a pas peur de parcourir des kilomètres, alors même qu’elle est enceinte et pourrait être tentée de rester paisiblement chez elle.

Jour 13 – Luc 1:41

“Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint”

Elisabeth est enceinte elle aussi. L’enfant en elle reconnaît à l’aide de l’Esprit Saint (ou l’Esprit de Dieu) la présence du petit Jésus dans Marie. Adulte, Jean-Baptiste annoncera la conversion et la venue du Christ en public ; c’est comme s’il commençait petitement ici.

Jour 14 – Luc 1:42

“Elisabeth (…) s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.”

En lui confiant Jésus pour qu’elle devienne sa mère, Dieu montre à Marie qu’il la bénit particulièrement parmi toutes les femmes ; Elisabeth s’en rend compte et s’exclame. Bénir quelqu’un signifie dire du bien de cette personne.

Jour 15 – Luc 1:42-43

“Alors, Elisabeth s’écria d’une voix forte : « (…) le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?”

Nous retrouvons cette parole dans la prière du “Je vous salue Marie” des Chrétiens catholiques.

Elisabeth a bien compris que l’enfant qui est donné à Marie vient accomplir la promesse d’un sauveur, faite au peuple d’Israël dans les Ecritures.

Jour 16 – Luc 1:46-47

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !”

Marie rend grâce à Dieu pour ce don de Dieu : Dieu vient visiter son peuple pour le sauver. Dieu se fait petit enfant, il vient à notre rencontre, et un jour donnera totalement sa vie pour nous sauver de la mort et du péché.

Jour 17 – Matthieu 2:2

Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »

 

Jour 18 – Matthieu 2:2

L’image nous montre les rois mages. Ces rois s’intéressent de près à l’astronomie. En observant le ciel, ils s’aperçoivent qu’une nouvelle étoile est apparue. Ils se documentent auprès du roi Hérode et de fil en aiguille parviennent à la nouvelle de la naissance de Jésus. Ils viennent l’adorer et lui apportent des cadeaux précieux, des cadeaux de roi qui manifestent la royauté cachée de Jésus.

Jour 19 – Jean 10:11

“Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.”

Jésus montre ainsi qu’il a souci de chacun de nous. En nous disant qu’il est le bon pasteur il nous invite à lui faire confiance et à le suivre, comme des brebis suivent leur berger. Nous pouvons nous laisser conduire par lui car il veut notre bien, à tel point qu’il donnera sa propre vie pour cela.

Jour 20 – Ésaïe 11:2

“Sur lui reposera l’esprit du Seigneur : esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de force, esprit de connaissance et de crainte du Seigneur”

L’image nous représente le baptême de Jésus. L’Esprit Saint, c’est à dire l’Esprit de Dieu, qui lui même est Dieu, représenté par une colombe, est donné à Jésus. C’est cet Esprit Saint que les chrétiens reçoivent le jour de leur baptême.

Jour 21 – Luc 2:4

“Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem. Il était en effet de la maison et de la lignée de David.”

Peu avant la naissance de Jésus, un grand recensement a lieu. Joseph doit se faire recenser dans sa ville natale. Marie et lui se rendent donc à Bethléem, lieu où naîtra Jésus. Or justement les prophètes avaient annoncé la naissance du Sauveur à Bethléem.[f][g]

Jour 22 – Luc 2:8

“Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.”

La Bible nous parle des bergers. Ce sont des gens de simple conditions. En nous parlant d’eux l’auteur de l’Evangile nous montre que Dieu n’oublie personne, et surtout pas ceux que tout le monde ignore car considérés comme trop pauvres ou trop faibles. Au contraire, ces bergers seront invités à se tenir en présence de Dieu à la crèche.

Jour 23 – Luc 2:7

“Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune.”

Joseph et Marie cherchent un lieu pour dormir. Aucun lieu ne peut les héberger et ils se retrouvent à dormir dans une étable. C’est là que naîtra le Sauveur. Dieu n’a pas hésité à se faire proche de nous au point de devenir l’un des nôtres en se faisant petit enfant, et est né dans une humble étable de Bethléem. Nous voyons déjà la proximité de Jésus avec les plus pauvres.

Jour 24 – Luc 2:7-14

“Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte. Alors l’ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. » Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »”

Joyeux Noël ce soir et demain !

Bonjour ! Nous n'avons plus de calendriers en stock : ) N'hésitez pas à vous rendre en librairie Tequi (Paris 7) ou à La Boutique d'Aigrefoin (Yvelines) pour vous en procurer. Ignorer